Les différents insectes parasites s’attaquant au bois de nos maisons

Date:

Partage :

Vous vous demandez quels sont les différents insectes parasites qui peuvent s’attaquer au bois de votre maison ? 

Sachez tout d’abord que les insectes qui mangent du bois sont appelés des xylophages, et qu’il en existe plusieurs sortes. Nous allons donc vous présenter les différents insectes xylophages qui sont susceptibles de s’attaquer au bois de votre maison, afin de vous aider à mieux les identifier.

Nous verrons ensuite ensemble comment vous pouvez facilement détecter leur présence chez vous, et surtout comment vous pourrez éviter qu’ils ne s’installent dans votre maison. Enfin, si ces insectes parasites ont malheureusement déjà élu domicile chez vous, alors nous vous expliquerons quelles sont les différentes techniques qui vous permettront de vous en débarrasser définitivement.

Quels sont les insectes qui s’attaquent au bois des maisons ?

Les insectes xylophages se nourrissent de bois lorsqu’ils sont à l’état de larves, ce sont donc ces dernières qui sont la source de dégâts importants dans les habitations et non les insectes à l’état adulte.

Il faut savoir que dans la nature, ces insectes xylophages s’avèrent être très utiles car ils mangent le bois mort et contribuent ainsi à nettoyer la forêt pour pouvoir laisser plus de place aux jeunes plants.

Les insectes xylophages qui s’attaquent aux éléments en bois de votre maison sont les suivants :

Les termites

Ces insectes, qui ressemblent à des fourmis blanches pouvant atteindre 4 à 9 mm à l’âge adulte, sont aussi les plus dévastateurs de tous les xylophages. Ils apprécient particulièrement les endroits chauds et humides de la maison, surtout si les pièces ne sont pas suffisamment ventilées. Les termites dévorent toutes les différentes essences de bois mis à part les bois exotiques. Elles peuvent également s’attaquer au plâtre, ou même encore aux matériaux d’isolation lorsqu’ils contiennent de la cellulose.

termites maison

Il faut savoir que les termites vivent en colonie et elles sont donc le plus souvent très nombreuses, ce qui explique en partie les énormes dégâts qu’elles peuvent causer à une maison. A force de creuser des galeries dans les charpentes ou tout autre élément essentiel de la maison, elles peuvent parfois même provoquer jusqu’à l’effondrement de certains édifices.

On trouve des termites à l’état naturel dans le sud de l’Europe, mais de nombreuses villes en France, notamment celles qui sont situées au nord de la Loire, sont également touchées.

Attention si vous détectez leur présence dans votre maison, alors vous devrez obligatoirement en avertir votre mairie dans les meilleurs délais.

Les vrillettes

Il existe 3 sortes de vrillettes : les petites vrillettes, les grosses vrillettes et les vrillettes de bibliothèque. Ce sont des insectes très répandus en France et qui dévorent de préférence des résineux et des feuillus qui sont déjà infestés par des champignons.

On les trouve le plus souvent dans les meubles, les parquets ou les charpentes des maisons ayant connu des inondations ou un dégât des eaux, car elles s’attaquent de préférence au bois lorsqu’il est humide.

La larve est de couleur blanche et elle mesure entre 2 et 8 mm, tandis que l’insecte adulte est lui de couleur brun foncé et mesure entre 2,5 et 7 mm.

Les capricornes des maisons

Les capricornes des maisons ont un corps plat, noir et brun foncé par endroits, et ils possèdent des élytres avec de petites tâches blanches et des poils très fins. Ils ressemblent un peu à des cafards volants et peuvent mesurer de 10 à 20 mm à l’âge adulte. On en trouve pratiquement dans toute l’Europe, sauf dans les pays scandinaves qui en sont épargnés pour l’instant.

capicorne chene

Ils ont une préférence pour les lieux chauds et secs, et ils s’attaquent principalement au bois des résineux tels que le pin, le sapin et l’épicéa. Il est donc particulièrement enclin à dévorer le bois des charpentes, des portes ou des fenêtres, ainsi que des parquets dans votre maison.

Les dégâts peuvent être particulièrement importants car ses larves peuvent creuser des galeries dans le bois pendant plusieurs années sans que l’on puisse sans rendre compte, car elles n’atteignent pas forcément toujours la surface et restent donc invisibles à l’oeil nu.

Les guêpes du bois

Elles sont également appelées « syrex géant », et elles appartiennent à la famille des hyménoptères tout comme les abeilles et les guêpes même si elles ne piquent pas.

Bien qu’elles soient totalement inoffensives, elles peuvent être assez impressionnantes car elles sont particulièrement grandes, et elles peuvent atteindre jusqu’à 5 cm à l’âge adulte. La larve quant à elle mesure entre 20 et 30mm et elle possède 3 paires de pattes.

guepe de bois

Ces insectes raffolent des résineux fragilisés par des champignons ou ayant tout juste été abattus.

La guêpe du bois peut vivre de 1 à 3 ans à l’état de larve, mais une fois qu’elle a atteint l’âge adulte et qu’elle est sortie du bois qui l’a abrité pendant sa croissance, alors elle s’envole et ne reviendra plus jamais au même endroit.

Les lyctus

Les larves des lyctus sont arquées et elles sont dépourvues de poils, elles sont de couleur blanche, avec 3 paires de pattes et elles mesurent 5 à 7 mm. Les lyctus adultes à l’état d’insectes sont eux plutôt brun foncé et ils mesurent entre 2,5 et 6 mm.

On en trouve dans le monde entier, et ses larves sont réputées pour attaquer les encadrements des menuiseries, les parquets, les plinthes, les charpentes et même parfois le mobilier.

Les lyctus apprécient tout spécialement les feuillus et les bois tropicaux, mais on en trouve parfois aussi dans les résineux. Cependant ils s’attaqueront de préférence à des bois secs ou même très secs.

Les fourmis charpentières

Contrairement aux autres insectes parasites, elles ne mangent pas le bois, ce ne sont donc pas des xylophages. Mais malheureusement elles endommagent quand même le bois des maisons en y creusant des galeries pour y faire leur nid.

Les fourmis charpentières peuvent mesurer entre 6 et 25 mm, suivant qu’il s’agit de mâles ou de femelles notamment, et les adultes possèdent des ailes lors de l’accouplement.

fourmis charpentiere

Les fourmis charpentières creusent le plus souvent dans des résineux, de préférence lorsqu’ils sont très humides voire carrément en train de pourrir.

On peut parfois confondre les fourmis charpentières avec les termites, mais il faut savoir que ces dernières ne se déplacent presque jamais à la surface du bois et que vous avez donc peu de chance de les apercevoir, contrairement aux fourmis charpentières.

Comment reconnaître et détecter les insectes qui s’attaquent au bois ?

Le plus souvent les premiers signes de la présence d’insectes s’attaquant au bois de votre maison seront la présence de petits trous dans le bois ou encore de sciure et de poussière à la surface du bois.

bois

Vous pourrez parfois également trouver des insectes morts ou même encore vivants notamment entre les mois de mai et d’octobre.

Il faut bien savoir que ces parasites sont capables de rester à l’état larvaire à l’intérieur du bois et donc faire des dégâts sans être détectables pendant de nombreuses années.

A défaut de voir les insectes qui s’attaquent au bois de votre maison, il se peut parfois que vous puissiez les entendre. La nuit quand tout est calme, on parvient quelques fois à entendre le bruit des larves qui grignotent le bois. Les plus faciles à détecter sont les capricornes car ils font plus de bruit que les autres avec leurs mandibules.

Concernant les vrillettes, il faut savoir que les femelles attirent les mâles en donnant des coups de tête dans le bois. Cela fait un bruit sec qui se répète souvent au même moment de la journée, d’où le surnom d’ « horloge de la mort » qu’on leur donne parfois.

Si ce sont des lyctus qui s’attaquent à votre maison, il se peut que vous repériez que le bois s’effrite à certains endroits comme si c’était du pain sec par exemple.

Enfin pour détecter la présence des redoutables termites, il est conseiller de taper quelques coups contre le bois. Si jamais cela sonne creux alors il faut essayer d’enfoncer la pointe d’un couteau dans le bois. Si la pointe rentre très facilement dedans alors il y a de gros risques que les termites aient déjà bien commencé à manger le bois.

Comment prévenir l’invasion d’insectes parasites dans la maison ?

Nous venons de le voir, il est parfois très difficile de détecter rapidement la présence d’insectes qui s’attaquent au bois de votre maison.

La meilleure solution reste donc de prévenir leur apparition pour éviter de futurs dégâts considérables.

Vous pouvez ainsi demander à un professionnel d’effectuer un traitement préventif du bois tous les 10 ans, ou vous pouvez appliquer vous-même un produit à base de xylophène. Si votre maison est neuve, sachez que tous les éléments en bois ont déjà subi un traitement adéquat pour les protéger des insectes nuisibles, mais il faudra penser à réitérer le traitement préventif au bout de 10 ans.

Mais vous pouvez aussi respecter des gestes préventifs au quotidien pour protéger votre maison en empêchant les insectes nuisibles d’y pénétrer.

Vous pouvez par exemple veiller à bien reboucher toutes les fissures et les trous dans vos murs et autour de votre vide sanitaire.

Vous devrez bien veiller à la bonne étanchéité de vos portes et de vos fenêtres en vérifiant régulièrement les joints.

Vous devrez aussi taillez les arbres de votre jardin pour éviter que leurs branches ne touchent votre façade, au cas où des insectes y seraient installés.

Vous éviterez également au maximum tous les problèmes d’humidité, et vous veillerez régulièrement au bon état de votre toiture pour prévenir tout risque d’infiltrations.

Vous colmaterez correctement tous vos tuyaux, ainsi que tous les trous permettant le passage des fils électriques dans les murs par exemple.

Vous pourrez aussi installer des moustiquaires aux fenêtres, ou encore ajouter une grille métallique avec des maillons très fins sur votre cheminée ou sur vos bouches d’aération.

Vous utiliserez de préférence une poubelle fermée que vous changerez très régulièrement, et vous penserez aussi à bien la nettoyer à chaque fois.

Si vous achetez des meubles anciens, pensez bien à les désinfecter avant de les installer pour éviter qu’ils ne contaminent votre maison.

Enfin, vous pouvez placer des abris et de la nourriture pour les oiseaux et les chauves-souris dans votre jardin, car ce sont des prédateurs naturels des insectes.

Se débarrasser des insectes qui s’attaquent au bois de votre maison

Si vous avez identifié une attaque d’insectes parasites dans votre maison, mieux vaut faire appel à un professionnel pour réaliser un diagnostic précis et réaliser un traitement adapté en fonction du type d’insectes responsables des dommages.

Si seule une petite partie du bois est concernée par l’infestation, mieux vaut en changer tout simplement pour éviter de contaminer toute la maison. Sinon vous pouvez traiter vous-même une zone bien localisée en y injectant un produit anti-xylophages à l’aide d’une bombe aérosol.

Si la zone contaminée s’avère être trop importante, il faudra alors réaliser un bûchage, c’est-à-dire retirer toute la partie du bois abîmée par les insectes. Ensuite il faudra bien brosser et dépoussiérer toute la zone avant de pouvoir y injecter le produit anti-xylophage.

On peut également utiliser la technique de pulvérisation qui consiste à badigeonner et à remplir le bois avec le traitement anti-xylophage. Vous devrez au minimum renouveler cette opération à 2 reprises et au moins à 24 heures d’intervalles.

Enfin il existe la technique de l’injection qui est la plus complète. Il faudra préalablement percer le bois avec de nombreux trous afin de faire pénétrer le traitement insecticide en profondeur à l’intérieur du bois.

Vous pouvez également combiner plusieurs techniques pour obtenir un meilleur résultat.

Voilà, vous connaissez maintenant tous les insectes qui peuvent s’attaquer au bois dans votre maison, et vous savez surtout comment les empêcher de vous envahir, et quelles sont les différentes solutions pour vous en débarrasser.

Il faut également savoir qu’un diagnostic xylophage est obligatoire lors de la vente d’un bien immobilier dans les zones qui sont infestées par ces insectes.

Enfin, sachez qu’il existe des aides financières pour aider les propriétaires à préserver leur maison des insectes ravageurs, ou encore pour leur permettre de les éradiquer efficacement.

Ces aides pourront être versées sous forme de crédits d’impôts si vous employez un professionnel à votre domicile pour réaliser les traitements préventifs ou curatifs. Il est également possible de recevoir des subventions de la part de l’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat.

━ Derniers articles

Les avantages des bordures en métal

Lorsqu'il s'agit de délimiter et de structurer des espaces extérieurs, pour des jardins résidentiels, des parcs publics ou encore des aménagements commerciaux, le choix...

L’opportunité du déménagement pour passer à un fournisseur d’énergie verte

Le déménagement est en général une période de transition majeure dans la vie, marquée par de nombreux changements et des décisions importantes. Parmi ces...

7 conseils pour choisir un peintre en bâtiment qualifié

Rénover son intérieur ou son extérieur est un projet qui demande du temps, de l’argent et de l’énergie. Pour réussir ses travaux de peinture,...

Peintre en bâtiment à Salies-de-Béarn : comment être sûr de trouver le bon artisan pour votre chantier ?

Jouer la carte de l’improvisation lorsque vous avez d’importants travaux de peinture à exécuter n’est certainement pas la meilleure chose à faire. En effet,...

Lève-plaques : caractéristiques et utilisations

Les lève-panneaux sont des éléments presque essentiels lors de l'installation de plafond.  Leur fonction principale est de faciliter l'installation de différents types de revêtements de...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici