Tout savoir sur la fosse toutes eaux : guide complet

Date:

Partage :

Les fosses toutes eaux va récolter toutes les eaux usées de la maison. Aussi bien les eaux vannes provenant des toilettes que les eaux grises provenant des douches, baignoire ou encore cuisine.

Il est évident que cette solution est idéale pour la réalisation d’un assainissement non collectif. L’installation d’un tel système ne se fait plus beaucoup de nos jours, les micro stations ont vu le jour il y a quelques années qui sont des systèmes plus élaborés et plus faciles à mettre en place.

Ceci étant dit, la fosse toutes eaux est présente dans beaucoup d’habitation. Que faut il faire pour l’entretenir et comment faire face à un quelconque dysfonctionnement. C’est ce que nous allons voir à travers quelques explications et quelques astuces bien pratiques.

Pourquoi utiliser une fosse toutes eaux ?

Pour un traitement sanitaire efficace, utiliser une fosse toutes eaux pour votre assainissement est une bonne chose. Petit retour sur l’efficacité d’un bon assainissement non collectif.

Séparation des eaux

savoir traiter les eaux usées est une priorité

Il est primordial que les eaux provenant des toilettes et celles provenant des douches ou de la vaisselle soient traitées d’une manière différente. Pourquoi ? Tout simplement car elles ne présentent pas les même risques.

Les eaux vannes

Ces eaux sont aussi appelées les eaux noires et concernent les eaux provenant des toilettes, véhiculant des matières fécales ou autres matières toxiques.

Les eaux grises

Ce sont des eaux faiblement polluées comme celles provenant des douches ou de la vaisselle. Il est possible, après installation d’un système de recycler et réutiliser une seconde fois l’eau pour les toilettes, l’arrosage, le lave-linge et le nettoyage des locaux.

Une bonne ventilation de la fosse toutes eaux sera donc primordiale !

⚠️ En aucun cas, les eaux pluviales ne doivent être mélangées aux eaux vannes et aux eaux grises. Le réseau des eaux pluviales est un réseau à part et ne doit en aucun cas être récupéré dans la fosse toutes eaux. Tout contrevenant s’expose à de lourdes sanctions !

Combien coûte une fosse toutes eaux ?

La fosse toutes eaux ne présente pas une grande différence de prix avec la fosse septique. Cependant, nous pouvons distinguer deux sortes de matériaux constituant la fosse toutes eaux.

  • Une fosse toutes eaux en béton vous coûtera entre 1 800 € et 6 500 € TTC selon sa contenance et jusqu’à 4000 l.
  • Une fosse toutes eaux en PVC vous reviendra entre 400 € et 4 500 € TTC. Ceci en fonction des dimensions et de la capacité de la fosse.

Ce ne sont, bien évidement que des tarifs qui vous sont donnés à titre indicatif. La somme est conséquente, c’est pour cela que plusieurs devis vous aideront dans vos démarches. De nombreux professionnels sont à votre écoute sur les tarifs en vigueur.

Quelles sont les aides possibles ?

Les agences de l’eau en France sont conscient de la nécessité de la mise aux normes des installations existantes. Vous aurez donc la possibilité d’obtenir des aides de l’Etat en fonction du système choisie mais également en fonction de votre situation familiale.

Par exemple, L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) propose des subventions pour assainissement individuel aux ménages modestes, sous conditions de ressources. Renseignez vous auprès de ces organisme afin de pouvoir remplir un dossier solide.

Des taux réduits, à 10 % peuvent être également accordés sous certaines conditions, ainsi que des crédits à taux avantageux. Vous pouvez trouver tous les renseignements nécessaires sur le site du gouvernement qui met tout en œuvre pour réhabiliter les habitats.

Ce qu’il faut retenir

  • Les canalisations en entrée et sortie doivent avoir un diamètre minimum de 100 mm.
  • Une fosse toutes eaux doit être étanche, résistante aux pressions du sol et à la corrosion (normes CE obligatoire)
  • La fosse doit être munie d’une ventilation. En effet, le prétraitement des effluents en mode anaérobie dégage des gaz de fermentation nocifs qui nécessitent une évacuation.
  • Les regards doivent rester accessibles pour l’entretien.

La ventilation de la fosse reste donc un élément essentiel à ne pas négliger. Il vous coûtera peu d’effectuer régulièrement des contrôles de la fosse toutes eaux pour ainsi être certain de son bon fonctionnement.

━ Derniers articles

Les différents insectes parasites s’attaquant au bois de nos maisons

Vous vous demandez quels sont les différents insectes parasites qui peuvent s'attaquer au bois de votre maison ?  Sachez tout d'abord que les insectes qui mangent...

Comment découper du carrelage parfaitement sans le casser ?

La découpe de carreaux est un processus délicat, que vous posiez de nouveaux carreaux ou que vous rénovez. Les bons outils sont essentiels pour...

Vaut-il mieux choisir une table de jardin en PVC ou en métal ?

Si vous hésitez entre acheter une table de jardin en PVC ou en métal, il faut savoir qu'il existe plusieurs types de métaux différents. Nous...

Comment faire et appliquer un crépi écrasé à la main ?   

Le crépi est l’un des revêtements de façade les plus courants. Il s’adapte sans effort à plusieurs types de supports (murs, façades, carrelage…) et...

Le bac à graisse (dégraisseur) : complément indispensable de votre ANC

Votre assainissement non collectif est composé de plusieurs éléments. La fosse septique bien sur mais aussi le bac à graisse, appelé également le bac...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here