Comment créer une lame d’air ?

Date:

Partage :

La création de lame d’air entre un mur et un isolant est une technique qui permet d’empêcher les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid. Pour quelle soit efficace, elle doit s’axer sur certains points précis. Cette technique offre une meilleure isolation et reste très économique. Découvrez à travers cet article comment créer une lame d’air au sein d’un mur d’une part et l’importance de ce procédé.

Les différents types de lame d’air ?

La lame d’air sert d’isolation entre l’intérieur et l’extérieur de deux matériaux. Ainsi, suivant l’usage que l’on veut faire, on distingue deux différents types de lame d’air à savoir :

  • La lame d’air immobile et 
  • La lame d’air ventilée. 

La lame d’air immobile concerne généralement le cas de double vitrage d’une fenêtre. Elle consiste à emprisonner l’air entre les deux vitres. Réchauffé par le soleil, le double vitrage favorise un échange de chaleur avec la paroi par conduction. La lame d’air immobile peut être utilisée également dans le cas de la construction entre deux couches de matériaux.

En ce qui concerne le second cas, la lame d’air ventilé se retrouve sous les toitures ou les bardages. Pour la réaliser, le spécialiste laisse circuler l’air grâce à de petites ouvertures. Ce type d’isolation dispose d’une particularité : le mouvement doit être lent pour éviter les pertes trop rapides de chaleur. C’est une technique qui permet également l’évacuation de l’humidité au sein d’une pièce.

lame d'air pare pluie couverture
pose de bardage extérieur

Pourquoi créer la lame d’air dans un mur ?

Avant de choisir de modifier ou d’isoler vos murs, il vous faut connaitre les avantages et les bonnes raisons qui poussent vers ce choix. En premier lieu, une lame d’air est plus qu’indispensable entre un isolant et le parefeuille (ou un mur). Elle limite et régule l’hygrométrie. Ainsi, vous êtes sûr que vous n’aurez pas de problème d’humidité à la longue avec les murs de votre maison. La lame d’air permet aussi d’éviter la condensation au sein d’une pièce. Cet état de choses a pour conséquence :

  • La moisissure ;
  • Les champions ;
  • Les gênes respiratoires ;
  • Inconfort général, etc.

Comment créer la lame de faire entre un mur ? 

L’isolation par lame d’air est un processus très ancien et constitue l’un des plus utilisés. Pour le faire, vous devriez au préalable effectuer un bilan thermique. C’est ce bilan qui va permettre d’évaluer la conformité de votre maison avec la réglementation en vigueur puis permettre de faire une prédiction de chaleur et identifier les ponts thermiques éventuels.

schema lame d'air

Une fois cette partie effectuée, vous pouvez procéder à la création de votre lame d’air. Généralement, l’on crée un vide d’air d’une largeur de 2 cm environ entre la paroi (le mur à revêtir) et l’isolant à l’aide de la disposition de tasseaux de bois. Cependant, vous devriez veiller à ce que les tasseaux soient entreposés de manière verticale. Une fois cela réalisé, il vous faut placer un pare-vapeur. Cet élément limite la condensation dans votre maison et fait office de barrière d’étanchéité à l’air.

━ Derniers articles

Les différents insectes parasites s’attaquant au bois de nos maisons

Vous vous demandez quels sont les différents insectes parasites qui peuvent s'attaquer au bois de votre maison ?  Sachez tout d'abord que les insectes qui mangent...

Comment découper du carrelage parfaitement sans le casser ?

La découpe de carreaux est un processus délicat, que vous posiez de nouveaux carreaux ou que vous rénovez. Les bons outils sont essentiels pour...

Vaut-il mieux choisir une table de jardin en PVC ou en métal ?

Si vous hésitez entre acheter une table de jardin en PVC ou en métal, il faut savoir qu'il existe plusieurs types de métaux différents. Nous...

Comment faire et appliquer un crépi écrasé à la main ?   

Le crépi est l’un des revêtements de façade les plus courants. Il s’adapte sans effort à plusieurs types de supports (murs, façades, carrelage…) et...

Le bac à graisse (dégraisseur) : complément indispensable de votre ANC

Votre assainissement non collectif est composé de plusieurs éléments. La fosse septique bien sur mais aussi le bac à graisse, appelé également le bac...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here